Luis GONZÁLEZ FERNÁNDEZ

Luis González Fernández est maître de conférences hors classe à l’université Toulouse Jean Jaurès depuis  2000.

Après un Bachelor of Arts en littérature Anglaise et littérature espagnole à l’université de Londres, Queen Mary and Westfield College (1992, QMW), il a été boursier de la British Academy pour le grade de Master en Études de la Renaissance (1994). Cette prestigieuse institution lui a octroyé une deuxième bourse de trois ans afin de financer ses recherches doctorales. La thèse “The Physical and Rhetorical Spectacle of the Devil in the Spanish Golden Age Comedia” a été soutenue en 1998. La plupart de ses recherches portent sur les représentations du diable sur la scène espagnole, sur la démonologie et sur le folklore.

En 1996 il a fondé et dirigé le Golden Age and Renaissance Research Seminar à QMW (désormais Queen Mary).

À Toulouse il a été directeur adjoint du Département d’études hispaniques et hispano-américaines de 2013 à 2016; responsable scientifique de la structure éditoriale “Méridiennes” de 2008 à 2018; directeur adjoint des Presses universitaires du Midi (PUM) de 2013 à 2016, puis directeur scientifique des PUM de 2016 à 2020.

En 2014 l’université Fédérale de Toulouse lui a accordé, suite à un appel à projets, l’IDEX  “innovation en Licence”, le premier à avoir été octroyé à l’université Toulouse Jean Jaurès pour une licence.

Il a été un membre actif de deux projets espagnols I+D : BITAE I y BITAE II, et a collaboré dans des projects de recherche des universités suivantes: Universidad de Navarra et Universidad Autónoma de Madrid.

Publications (sélection):

- « Sátiros y otros seres velludos en el teatro áureo: La casa de los celos de Cervantes; Las Batuecas del duque de Alba de Lope de Vega, y El nuevo mundo descubierto en Castilla de Matos Fragoso », Anuario Calderoniano, 2020, pp. 95-113.

- « La censura de la palabra, la voz del libro: El Anticristo de Juan Ruiz de Alarcón », en Ruth Fine, Luis González Fernández, Juan Antonio Martínez Berbel (éd.), Héroes y villanos de la Biblia en el teatro áureo, New York, IDEA, 2019, pp. 163-187.

- « La demonología en dos tratados en lengua castellana del siglo XV », Folke Gernert dir.), Los malos saberes, Toulouse, Presses universitaires du Midi-Méridiennes, 2015, pp. 117-128.

- « Some Remarks on the Eden Serpent in Spanish Golden Age Plays », Anagnórisis, 2, 2010, pp. 10-34.

- « Algunas observaciones acerca de la criada Lucrecia », Celestinesca, 32, 2008, pp. 151-163.

- « Tipología de personajes ‘hermosos’ en el Códice de Autos Viejos », en Mercedes de los Reyes et Marc Vitse (éds.), El teatro religioso en el siglo dieciséis, Actas del seminario de la Casa de Velázquez celebrado el 22-23 de noviembre, 2004Criticón, 93-94, 2005, pp. 147-168.

- « El traje de demonio en la comedia de santos », dans Isabel Ibañez (éd.), Actes du Colloque International « Vraisemblance et ressemblance dans le théâtre du Siècle d’or », Université de Pau et des Pays de l’Adour, 21-22 novembre 2003, Anejos de Rilce, 52, Pamplona, EUNSA, 2005, pp. 263-282.

- « ‘Yo soy, pues saberlo quieres…’: la tarjeta de presentación del demonio en el Códice de Autos Viejos y en la comedia nueva », Criticón, 83, 2001, pp. 105-114. 

- « ‘Como le pintan’: la figura del demonio en Las Batuecas del Duque de Alba de Lope de Vega », Anuario Lope de Vega, 4, 1998, pp. 115-126.

Retour




SUIVEZ-NOUS

NEWSLETTER
PODCASTS
29/05/2018 - 31min 23s - Anglais